L'Assommoir

Publié le par lire.et.dire.over-blog.com

-C3-89mile_Zola_Nadar.jpg     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emile Zola dans sa maison

Source : Agence photographique de la Réunion des Musées nationaux.

 

Dans cette oeuvre, la pauvreté et la noirceur sont les atmoshères qui suivent le roman. Zola a voulut nous dévoiler la routine du monde ouvrier au 19e siecle. Il y raconte l'histoire d'une femme qui va évoluer et vivre dans cet univers brutal et sombre à travers des scènes dépeintes à l'aide de nombreux détails. Ceci nous permet de vivre et de ressentir les émotions des personnages.

 

      Chapitre après chapitre, on suit Gervaise mener sa bataille contre la faim et la pauvreté. Cette détermination pour un idéal bourgeois s'éclaircit peu a peu. Mais comme on peut le préssentir dès la première scène : "toute frissonante d'être restée en camisole à l'air vif de la fenêtre..." Gervaise voit malheureusement sa petite vie tranquille basculer avec l'accident de Coupeau devenu handicapé et soudainement porté vers l'alcoolisme. Il se met alors a être violent envers son épouse et celle-ci va tout droit se diriger vers une descente aux enfers entammée dès le début du roman. L'histoire s'achève sur un sentiment d'impuissance.

 

     Cette franchise et ce réalisme sont à l'origine d'un succès fulgurant. Cet ouvrage est la suite de nombreuses oeuvres de Zola comme Germinal (1890) et la Bête humaine(1885).

 

Nina Anglesio

 

 Zola,Emile. L'Assommoir. GF Flammarion,2000.

 

 

Commenter cet article