L'Echo des armes

Publié le par lire.et.dire.over-blog.com

 

       Yann Mens est né en 1958. Rédacteur en chef d'Alternative Internationales, il travaille également en tant que chroniqueur pour divers magasines notamment La Croix. Ce célèbre auteur de nouvelles, romans et ouvrages transmet a travers ceux-ci ses sentiments personnels tels que la tristesse et la violence concernant les conflits de son époque. Ainsi, a travers son ouvrage L'écho des armes il relève les atrocités des guerres dans le monde mais en se centrant sur des pays pauvres où la guerre est omniprésente : Là où l'écho des armes résonne.

 

 

A travers toutes ses nouvelles, Mens relate divers sentiments ressentis par ses héros, amplifiés par le souvenir et l'enfance, qu'il met en exergue dans chacune de ses nouvelles sous divers formes. Comme par exemple dans la première histoire intitulée «métro» ou le héros est un homme aveugle, mendiant, se remémorant le temps passé avec son père qu'il assassina involontairement en tuant un policier.

 

 

De mon point de vue, cette œuvre présente des aspect qui touchent le lecteur en jouant sur ses émotions pessimistes. Mais si les premières histoires s'avèrent passionnantes car elles nous mènent à travers la découverte de ces sentiments refoulés par la vie, le thème de la guerre est trop développé et trop repris au travers de ces nouvelles. Ce qui nous amène à une certaine déception concernant cet auteur populaire de la deuxième moitié du 20e siècle.

 

  L'Echo des armes, Yann Mens

grosse-teub.jpg

 

 

Commenter cet article