Thérèse Raquin

Publié le par lire.et.dire.over-blog.com

      Thérèse Raquin, jeune femme née en Algérie et arrivée en Normandie à ses deux ans, est élevée par sa tante, vieille mercière un peu trop préoccupée par son fils Camille, un malade aux allures de fantôme. Fatalement, la jeune Thérèse épouse Camille selon les bons vouloirs de sa tante. Sur un caprice de son époux, Thérèse est alors contrainte de l'accompagner à Paris où enfermée dans une sombre mercerie avec sa tante,elle rencontre Laurent, un jeune fils de paysan qui, par la suite deviendra son amant. Un crime est alors prémédité et exécuté.

 

      Dans ce roman dramatique d'Emile Zola, auteur entre autre de "Les Rougons-Macquart" et "L'Assomoir" ,l'idée de mort est prédominante tout au long de l'oeuvre. Zola instaure dès le premier chapitre un climat sombre et maladif qui ne laisse pas de place aux bon sentiments. Grâce aux nombreuses descriptions, le lecteur ressent les émotions des personnages : les peurs font frissoner, les pensées destabilisent et les angoisses vous terrifient.

 

      Pour résumer ce roman, je citerai Pierre Larousse : "Ce qui témoigne en faveur du mérite de l'oeuvre, c'est l'intérêt que l'auteur a su nous inspirer pour un spectacle qui nous dégoûte et des personnes qui nous font horreur."

 

      A conseiller aux amateurs de roman d'amour noir et criminel.

 

  Léa P.

 Zola, Emile. Thérèse Raquin. Hatier Poche, 2010.

 

 

Commenter cet article